A l'intention de l'éleveuse de chat de Sibérie qui a porté cette plainte anonyme et diffamatoire :





N'ayant pas la possibilité de dialoguer avec vous sur le contenu de votre plainte, voici une réponse public sur mon site.

Pour les 4 premiers chat (âgés de + de 3 mois), on doit disposer de 7m2 chacun, puis 1,7m2 par chat supplémentaire (toujours âgés de + de 3 mois) .
La surface de ma chatterie est de 62m2 (+ balcon de 7,3m2, entrées/sorties libres par chattière). J'ai donc le droit d'avoir 19 chats de + de 3 mois, sous mon toit. Je n'ai jamais dépassé ce chiffre.

Ma 1ere portée 2014 est arrivée en janvier, la dernière en septembre.

J'ai suivi des cours de gardienne d'animaux section Zoo, j'ai le droit d'avoir 5 portées par an dans ma chatterie. Pour + de portées, il me faudrait suivre des cours supplémentaires théorique spécialisé félins, mais tout ça n'est pas mon but.
Les accidents de saillies non-planifiés de 2014 ne sont pas répréhensible du fait que mon mâle de reproduction avait été stérilisé par implant depuis 3 mois 1/2. J'avais donc fais le nécéssaire pour qu'il n'y ai plus de portée.
Mais mon mâle est du genre "bonobo"... L'implant n'a pas fonctionné comme prévu et malgrè qu'il ne montrait plus aucun signe de "mâle en rut" lorsqu'il a été remis avec les femelles. Il est monté sur les femelles en chaleurs, cela peux arriver mais cela ne donne que très rarement des résultats positifs...

J'ai des femelles en contrat d'élevage qui sont chez des personnes de confiance. En 2014, j'ai eu 2 portées à l'extérieur de chez moi mais sous mon contrôle.

Mes problèmes de santé et &, qui ne regarde pas le service vétérinaire dans les détails, n'affecte en rien ma capacité de m'occuper de mes chats. Mon médecin attend votre appel pour vous expliquer tout cela, il vous invite à prendre un rendez-vous pour vous expliquer que tout au contraire, mes chats me donnent la force de supporter des personnes malveillantes (ou de celles qui les écoutent et les croient sans jamais avoir mis un pied chez moi.)

Il n'y a aucune interdiction de passer la douanne avec des chatons de moins de 3 mois accompagnés de leur maman (dans une/des cage(s) spécialement adaptée(s) comme le sont les miennes). Les vaccins sont fait à dates bien précises programmés soit chez ma vétérinaire en Suisse, soit celui de France.

A la douanne, je ne passe pas inaperçu, j'ai déjà été contrôlé plusieurs fois. Tous les passeports de mes chats sont à jour. Le service vétérinaire cantonal et mes vétérinaires pourront vous le certifier . Ils sont tous munis d'une puce électronique d'identification et vaccinés contre la rage dès l'âge de 3 mois.

Tous les parents de mes chattes ont été testé négatif HCM/PKD négatif. Parce que j'ai mis pendant un temps mes 2 mâles de reproduction en saillies extérieur, ils ont été testé négatifs à ces même tests. Tous mes chats sont régulièrement testé Leucose négatif.

Chez mes parents en France, sachez que les mamans qui allaite(nt), qui elles sont vaccinées, et leurs bébés ne sortent pas dans la propriété de 6'000 m2 cloturée. Les chatons, de + de 3 mois qui le sont, sortent uniquement en ma compagnie pour des scéances de photos.
Mes reproducteurs n'y ont accès que lorsque je leur ouvre la porte le matin et rentre dès que je les appelle. D'ailleurs si vous connaissiez mes chats de Sibérie vous réaliseriez que j'ai un groupe de chats très bien éduqués. Ils restent toujours autour de la maison comme bon chat-chien qu'ils sont.
Enfin, il n'y a pas plus de risque que des chats soit exposé à des maladies dans un terrain Français cloturé que dans un terrain Suisse. Les éleveurs Suisses qui s'écurisent leur jardins pour éviter que leurs chats ne sortent, n'empêchent pas des chats vagabonds, les martres, les souris, les insectes d'y rentrer... Leurs chats sont juste à l'abris de la circulation routière. Comme le sont les miens sur mon balcon sécurisé.
Et les éleveurs qui ont des chats dans un enclos complétement fermés ne sont pas à l'abris de maladies virals ou microbiennes (personne ne l'est d'ailleurs) si un chat vagabond vient uriner sur leur enclos, souffler/postillonner contre leurs chats au traver du grillage/filet ou de tiques et/ou puces porteuses de maladies graves. Lorsque je vais en France, je met un répulsif contre les parasites à tous mes chats. Et l'air circule sur la terre entiàre avec des trucs du genre gastro qui est autant contagieuse chez l'homme que le chat. (Fin décembre, ma vétérinaire m'a confié que plusieurs cas étaient soigné chez elle. Malheureusement, pour cette fois, je n'étais pas un cas rare, j'y suis aussi passé ainsi que mes chats! 24 h de symptomes pas très agréables...)

Vous ne pouvez en aucun cas m'accuser de ce qui n'est pas, sans savoir. Si vous êtes conscient que bien des fait sont faux alors ce n'est pas une plainte diffamatoire anonyme mais une plainte calomnieuse passible d'une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d'une peine pécuniaire (d'où à mon avis votre anonymat !!!). Votre motivation ??? Jalousie, vengence, plaisir à faire du mal à autruit... ??? Les personnes qui ont pris la peine de me connaitre et celles qui ont un jugement personnel et non influençable, ne comprennent pas pourquoi tant de hargne chez vous.

Posez-vous une question : pourquoi mes adoptants sont mes meilleurs apotres ?

Maintenant que le service m'a lavé de tout soupçon, le dossier est clos chez eux. Chez moi, si vous avez eu le courage de lire tout ceci, il l'es aussi. Je ne pense pas engager de poursuite contre un anonyme. J'ai d'autres chats à... caresser. Mais sachez que si il vous prend la fâcheuse idée de recommencer et de divulger des informations fauses, des informations personnels sur ma santé, ou mes capacités, ou d'insulter mes parents sur la propreté de leur deumeure, je risque de ne pas m'en tenir là.

Un conseils de la part de mes amis et de "la dame" : nettoyer votre paillason avant de vouloir nettoyer ceux des autres.